Bannière de RollerSisters.com avec liens de navigation Accès à la page d'accueil de RollerSisters.com Accès à la page d'accueil de RollerSisters.com Accès à la page d'accueil de Juliette Accès à la page d'accueil de Margot Accès à la page d'accueil de Chloé

One Bruise One Beer - Résultats Roller Derby - Perpignan 18 avril 2015

La deuxième édition de "One Bruise One Beer" a eu lieu à Perpignan le 18 avril 2015. Deux matchs de Roller Derby ont été organisés dans le gymnase Alsina. Et la soirée s'est ensuite terminée par un "Roller Dance Jam" à la Casa Musicale.

Découverte du gymnase Alsina

Les Harpies Braqueuses sont arrivées vers midi sur Perpignan et ont décidé de tester la piste juste avant de manger. Pour Chloé, de retour de blessure, ce déplacement était l'occasion de jouer avec ses nouvelles roues "qui tuent la mort" !

Hélas, les premières sensations furent décevantes, le sol étant très mou. Après quelques tests, la décision fut prise d'utiliser des roues d'intérieur plus dures, mais sans trop d'amélioration pour une Chloé un peu dégoûtée...

Les Coccyx Lexis vs Les Full Metal Punkettes

Réconfortées par les bons sushis de Séverine, NSO de Pibrac pour la journée, les Harpies Braqueuses ont ensuite assisté au premier match de la journée opposant les Coccyx Lexis de Perpignan aux Full Metal Punkettes de Tarbes. Un match assez dur physiquement et remporté par les Tarbaises 166 à 113.

Les Bones Breakers vs les Harpies Braqueuses : première mi-temps

Pour son premier match de Roller Derby avec les Harpies Braqueuses, Margot allait avoir fort à faire, l'équipe des Bones Breakers de Nîmes étant composée de débutantes comme Pibrac, mais aussi de joueuses plus expérimentées.

Chloé raconte : « Après un échauffement off skate rapide, on part se chausser pour aller rouler. Grosse galère ! Très compliquée pour moi car ma technique ne marche pas sur cette piste, et je n'arrive pas à avancer. Mes partenaires doivent même me pousser pour que je puisse suivre l'échauffement correctement. Le doute et la pression s'installent...»

Photo : Les Bones Breakers de Nîmes (Roller Derby - One Bruise One Beer - Photo : Yan Leriche)
Photo : Les Harpies Braqueuses de Pibrac (Roller Derby - One Bruise One Beer - Photo : Yan Leriche)

« Ca y est, 1er jam ! C'est Eugénie qui ouvre le bal ! On prend un petit peu d'avance durant les premières minutes de jeu. Vient mon tour de jammer. Je stresse de peur de ne pas avancer et de ne pas pouvoir passer. J'y arrive avec un peu de difficulté, les adversaires frappent fort, très fort même, mais leur positionnel n'est pas aussi efficace que la nôtre. »

Photo : Retrouvailles : Eugénie en Jammeuse et Margot en bloqueuse (Roller Derby - One Bruise One Beer - Photo : Yan Leriche)
Photo : Les Bloqueuses Pibracaises en action (Roller Derby - One Bruise One Beer - Photo : Yan Leriche)

« Au fur et à mesure des jams, j'adapte ma technique pour prendre plus de vitesse (je me mets plus sur les roues arrières et je prends la care), et je marque les points. La fatigue arrive vite, c'est dur physiquement. Il faut pousser fort ! A la mi-temps, 71-71, c'est chaaaaaauuuud ! »

Les Bones Breakers vs les Harpies Braqueuses : deuxième mi-temps

A la mi-temps, il y a beaucoup de frustration, de doute et de pression dans les vestiaires : de nombreuses fautes sifflées pour certaines joueuses, un arbitrage contesté sur certains points, et le niveau des joueuses adverses. On se reconcentre. Et c'est parti pour la 2ième mi-temps.

Chloé : « On est super fatiguées et il fait très chaud dans la salle. Je me fais balancer de tous les côtés, j'ai une ligne de bloqueuses qui s'acharnent sur moi. Nos lignes sont géniales, bon positionnel. Je pars bloquer quelques fois. On tient et absorbe bien la jammeuse. Mais, après tous ces efforts, malheureusement, le coup de sifflet final est en faveur des Bones Breakers de Nîmes : 168 à 157. »

Photo : Eugénie et Margot en bloqueuses (Roller Derby - One Bruise One Beer - Photo : Yan Leriche)
Photo : Photo souvenir (Roller Derby - One Bruise One Beer - Photo : Yan Leriche)

« On est un peu déçues par notre première défaite et assez frustrées. Gros câlins pour tout le monde et photo souvenir de ce match assez éprouvant. Une seule faute pour moi dans ce match (un petit cutting) donc assez contente de moi ! »

Retour à Pibrac en minibus et, pour les plus fêtardes, soirée de Roller Danse à la Casa Musicale.

 

Page mise à jour le 11/05/2015
Copyright © 2008 - JMC RollerSisters